Les tendances 2014 du meuble selon l'UNIFA

Des meubles connectés et personnalisés

En juin dernier, à l'occasion de la Journée nationale de l’Union Nationale des Industries Françaises de l’Ameublement (UNIFA), Jean-François Stordeur, Délégué Général de l’Unifa a rapidement brossé les tendances 2014 dans le secteur du meuble.


Comme le souligne d'entrée de jeu Jean-François Stordeur « même si le marché de l’ameublement dans son ensemble est en petite forme, puisqu’il est lui-même tributaire du marché du bâtiment, certains de nos segments de marché tirent bien leur épingle du jeu. » Parmi ces segments porteurs, l'on trouve notamment la literie « car ce produit à la pointe de l’innovation répond bien aux attentes fortes des consommateurs en matière de confort, bien-être et santé. »

Outre la literie, la cuisine reste elle aussi une valeur sûre car en effet, de plus en plus la cuisine «
qui devient multi-activités et qui parfois se confond avec le séjour, est très investi par les consommateurs, surtout depuis que la cuisine est devenue un loisir créatif. »

Le secteur de la salle de bains lui aussi est en forme tout comme celui du rangement sous toutes ses formes «
très prisé, car il est lié à la concentration urbaine qui oblige à optimiser l’espace ». Sur le marché professionnel aussi, « l’agencement est toujours en croissance, car il répond parfaitement bien à la demande de plus en plus forte en matière de personnalisation et de singularité des espaces. »

Ceci est d'autant plus important que de plus en plus, les espaces de travail se décloisonnent. «
Au poste individuel de travail se substituent de plus en plus dans les entreprises d’autres espaces collectifs qu’il faut aménager pour travailler de façon différenciée, selon son activité ou selon que l’on travaille seul ou en équipe. L’aménagement des bureaux, intimement lié à l’organisation du travail, est en perpétuel mouvement. »


Quelles sont les tendances et attentes de demain ?

Sur le marché du meuble, la demande évolue et les attentes se diversifient. « Les objets connectés, dans le milieu domestique comme professionnel, sont l’un des plus grands défis qui nous attend dans les années à venir. C’est à nous, fabricants de mobilier, de proposer des solutions globales, des aménagements qui intègrent ces nouveaux appareils. »

La révolution numérique est donc bien en marche, dans le meuble comme ailleurs ! «
Nous ne devons plus raisonner en tant que fabricants de sièges, de rangements, de tables,… mais proposer des concepts globaux, qui s’appuient sur une démarche stylistique innovante. » Les autres tendances à venir selon Jean-François Stordeur sont notamment les matériaux nouvelle génération, « qui apportent de la souplesse et du confort », le retour du bois « parce qu’il répond au besoin d’authenticité et de retour à la nature », mais aussi une forte demande en personnalisation qui trouve via l'impression 3D une nouvelle dimension.

Derniers articles de la rubrique