5 idées pour motiver vos salariés

Comment booster les ventes de votre magasin d’ameublement franchisé ?

En période de crise, le secteur de l'ameublement peine toujours à garder la tête hors de l'eau. Les franchiseurs et les franchisés déco-meubles déploient des trésors d'ingéniosité pour maintenir leurs ventes : publicité, stratégie multi-canal, programmes de fidélisation, etc. Une méthode moins onéreuse pour faire progresser son chiffre d'affaires est d'agir sur sa force de vente. Car cela n'est un secret pour aucun patron : un salarié motivé est un salarié efficace. Voici 5 idées qui vous seront sans doute très utiles.

1. Créer du lien dans l'équipe


C'est là le B, A, BA du team building. L'établissement de relations personnelles et amicales entre les membres d'une équipe font des miracles pour sa productivité. Un climat positif au sein du magasin ne peut qu'avoir un effet bénéfique sur la motivation de chacun. Pour créer une ambiance de travail qui donne envie à chacun de se lever le matin, vous y compris, il faut parfois sortir du lieu de travail. Repas d'équipe, soirées à thème, excursions, journées sportives ou culturelles, les idées ne manquent pas. Le mieux est de laisser aux salariés le soin de choisir et d'organiser ces activités.

2. Valoriser chaque poste


Un salarié conscient de l'importance de son travail au sein du magasin fera plus d'efforts que s'il s'imagine être un simple rouage dans une machine. Il est important de mettre chaque poste en valeur, et de reconnaître le travail accompli. Un sincère " bon travail, merci " de temps en temps fait des merveilles.

3. Encourager autonomie et initiative


Corollaire au point précédent, un salarié ne se sentira valorisé que s'il peut prendre des décisions et faire preuve d'initiative. Un bon franchisé doit savoir déléguer et donner des responsabilités à ses équipes.

4. Favoriser l'évolution et le développement des compétences


Personne n'aime un poste dénué de perspectives. Les salariés qui se contentent d'un emploi " cul-de-sac " sont connus pour leur manque de motivation. Les autres n'hésitent pas à chercher ailleurs quand ils ne distinguent aucune possibilité d'évolution. Il est donc vital de s'entretenir avec chacun et d'offrir à ceux qui le souhaitent les moyens de se perfectionner et de changer de poste au sein de l'entreprise.

5. Rendre le travail ludique


Ici, nous dépassons le cadre d'une simple astuce. La ludification, encore désignée par l'anglicisme " gamification ", consiste à se servir du jeu pour susciter l'implication des salariés. Les concours de vente et les challenges commerciaux sont la forme la plus simple de ludification, mais on peut voir bien au-delà. Par exemple, L'Oréal se sert de jeux pour son recrutement depuis plus de vingt ans, et les pilotes d'avion font tous leurs premières armes sur des simulateurs. L'idée ici est de lancer des défis à ses vendeurs, sans tomber dans l'écueil qui consiste à instaurer un climat de compétition nuisible. Quels que soient les principes ludiques mis en application, il est important de récompenser les bons " joueurs " sans pénaliser ou stigmatiser les autres.

Derniers articles de la rubrique