Le phénomène Ikea : quelles leçons pour les enseignes ?

Les secrets du géant de l'ameublement

Rien n'arrête Ikea. Avec un concept révolutionnaire dans le marché de l'ameublement, le spécialiste suédois a pris des allures de rouleau compresseur que rien n'arrête. Qu'est-ce qui explique le succès d'Ikea ? Ses méthodes sont-elles applicables par les autres enseignes du secteur ? Nous nous penchons sur la question.

Le succès d'Ikea en chiffres

Comme les années précédentes, 2013 a été plus que profitable pour le groupe Ikea. +3,1% de ventes, +3,2 % de revenus et cinq ouvertures sur quatre marchés : deux en Chine, une en Espagne, une au Canada et une en Suède. Après l'Allemagne et les États-Unis, c'est la France qui prend la première position des ventes. La marque comptait fin 2013 plus de 300 magasins dans 26 pays, totalisant 684 millions de visites.

Le concept Ikea

Plus qu'une habitude de consommation, la marque suédoise a créé un phénomène de sociétés. Nous écrivons ce dernier mot au pluriel parce qu'Ikea opère dans pas moins de 43 pays du monde, faisant fi des cultures et des modes. Du magasin à sens de circulation unique, aux meubles à monter soi-même, en passant par un restaurant qui véhicule la culture suédoise, les innovations sont nombreuses. Mais au coeur du concept se trouve le désir de proposer au consommateur des produits d'ameublement à des prix raisonnables. Tous les aspects du modèle Ikea tendent vers cet idéal.

Une entreprise responsable

Comme beaucoup de grandes entreprises, Ikea développe une démarche responsable et verte. En mettant en valeur les luminaires et les lampes LED, le distributeur peut se targuer d'avoir un véritable impact sur l'environnement. Les 22 millions d'ampoules LED vendues en 2013 auraient réduit les factures d'énergie des consommateurs un total de 86 millions d'euros. En plus des 101 millions dépensés en oeuvres de charité, Ikea collabore également avec le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés sur la création et la diffusion d'un abri montable en quatre heures, transportable dans un petit carton et équipé de panneaux photovoltaïques. En outre, le géant du meuble prend très au sérieux sa politique de développement durable. Le principe est simple : en économisant des ressources, on améliore la qualité de vie de tous, mais on dégage aussi plus de profit.

La stratégie de l'enseigne

Sur un marché aussi concurrentiel et difficile que celui de l'ameublement, il est impossible de faire croître son activité sans prendre des parts de marché aux autres enseignes. L'ambition d'Ikea est de placer un magasin à moins de 60 kilomètres de chaque foyer français. Le géant suédois compte ainsi avoir 45 magasins en 2025 (c'est à dire 15 de plus qu'en 2014).

Ikea, c'est plus qu'une enseigne, plus qu'une marque de mobilier pratique et bon marché. C'est aussi une culture et une vision. La R&D fait ainsi partie intégrante de la stratégie de la marque. Par exemple, elle organise des visites d'habitations chaque année pour mieux comprendre comment chacun vit et anticiper la demande du consommateur.

Le secret du succès d'Ikea résumé en quelques mots : ne rien laisser au hasard.

Derniers articles de la rubrique