E-commerce : ManoMano.fr vise l'international

Après un excellent bilan 2015, le site souhaite se développer

ManoMano.fr a connu une excellente année 2015 : les objectifs de la place de marché dédiée au bricolage ont été largement dépassés à tous les niveaux. Ces résultats encourageants confortent le site communautaire dans ses intentions de développement à l'étranger. Un exemple à suivre pour les franchiseurs du secteur de la décoration et du meuble et pour les chefs d'entreprise qui réfléchissent à se lancer en franchise sur ce marché.

2016, l'année de l'évolution pour ManoMano.fr

Le site e-commerce qui se définit comme « la plus grande place de marché communautaire de bricoleurs » a annoncé ses résultats 2015 en début d'année. Il y a de quoi être fier : les prévisions sont dépassées avec 500 000 produits, 400 000 clients et un volume d'affaire de 40 millions d'euros. Anciennement MonEchelle.fr, ManoMano est une marketplace spécialisée qui s'adresse aux adeptes du bricolage et du jardinage.

Ses créateurs, Philippe de Chanville et Christian Raisson, deux bricoleurs du dimanche passionnés de nouvelles technologies, ont lancé le site MonEchelle.fr en 2012. En un an, la petite entreprise embauche dix personnes et regroupe 52 marchands sur le site. Très vite, le succès frappe à la porte des deux entrepreneurs audacieux. Le business model est simple : l'entreprise prélève une commission sur chaque vente effectuée sur le site. Elle ne vend rien elle-même et ne gère donc aucun stock.

Premier projet sur l'établi 2016 : une refonte complète du site pour optimiser le parcours d'achat et générer plus de conversations entre bricoleurs : demandes de conseils, échanges d'astuces et de bons plans, appels à l'aide, etc. Ces conversations sont déjà au nombre de 12 000 chaque mois, mais l'équipe de ManoMano compte se reposer de plus en plus sur les membres de la communauté. Plus que de simples acheteurs, les utilisateurs du site sont des porteurs de projet dotés de capacités dont toute la communauté doit pouvoir profiter.

Un site en espagnol, en italien et maintenant en anglais

La preuve en est le lancement en novembre 2015 du site de « micro-jobbing » Supermano.fr. Il s'agit d'une plateforme destinée aux petits travaux, qui met en relation les bricoleurs compétents et les particuliers. D'abord ouvert pour la région parisienne, puis l'agglomération lyonnaise, il sera disponible dans tout l'Hexagone en juin prochain. L'objectif : 4 000 bricoleurs référencés et 6 000 interventions par mois à la fin de l'année.

Mais l'entreprise ne se contente pas du marché hexagonal : le site existe en version espagnole depuis juin 2015, en italien depuis septembre, et en anglais depuis le tout début 2016. La version allemande est promise pour cette année. Contrairement à la plupart des entreprises et des franchiseurs du secteur du meuble et de la déco, le développement à l'international d'une place de marché ne demande pas de partenaire local. Les sites étrangers de ManoMano sont développés et lancés depuis la France. En revanche, la sélection et le recrutement de marchands requiert une connaissance des langues et des usages des pays visés. L'entreprise recrute donc des employés pour chacune des versions de son site web.

Derniers articles de la rubrique