Les bons chiffres du marché du meuble au premier trimestre

Un signe de reprise pour les enseignes du meuble ?

Se lancer en tant que franchisé dans le secteur de l'ameublement est une ambition pour de nombreux entrepreneurs. Mais beaucoup hésitent à contacter les enseignes, sachant que le marché est difficile et la concurrence sévère. Pourtant, les derniers chiffres de ventes forcent les observateurs du marché à un certain optimisme.

Une progression de +4,4 % en mars 2016

Le mois de mars est, depuis plusieurs années, une période à laquelle les professionnels du meuble ont pris l'habitude de se serrer la ceinture en attendant l'approche de l'été. Pourtant, la reprise semble confirmée : après des baisses de fréquentation de 6 % en 2013, de 3,6 % en 2014 et de 0,1 % en 2015, le mois de mars 2016 affiche une progression de pas moins de 4,4 %.

Si on s'intéresse aux chiffres du premier trimestre, on constate une croissance de 4,8 %, largement supérieure à celles des cinq dernières années. En 2015, le premier trimestre n'avait totalisé que moins de 1 % de progression. La reprise de ce début d'année 2016 prend ses bases dans le phénomène de rattrapage du deuxième semestre dernier. Au cours de la deuxième moitié de 2015 on a en effet dénombré une augmentation des mises en chantier. Une progression qui se poursuit cette année, puisque que d'après le Commissariat général au développement durable, on a enregistré 14,6 % de permis de construire supplémentaires entre décembre et février (par rapport à la même période un an plus tôt). Bien entendu, cette reprise ne fait que commencer à combler la perte constatée depuis 2011. Tout cela présage cependant d'une saison plus encourageante pour les franchiseurs du meuble et pour les candidats à la franchise dans le secteur.

Des prix qui se stabilisent

Les causes de cette reprise sont à chercher du côté d'une ambiance générale plus positive dans le pays, mais surtout d'un marché de l'immobilier qui a entériné la tant attendue reprise. En outre, on peut se féliciter d'une stabilité des prix, et plus particulièrement de l'indice des prix à la consommation. D'après l'Insee, celui-ci a légèrement baissé en janvier et février 2016, mais il a repris en mars pour se rapprocher de la moyenne de longue période. Sur un an, l'indice des prix a reculé de 0,1 %, ce qui ne peut qu'encourager les consommateurs. Les ménages, qui avaient vu leur pouvoir d'achat se réduire depuis 2012, sont désormais plus confiants. En effet, le pouvoir d'achat des Français a amorcé un retour à la hausse dès 2014 (avec 1,1 % de progression) puis atteint un chiffre jamais vu depuis 2007 l'année suivante +1,7 % en 2015).

L'Insee prévoit qu'en dépit de facteurs négatifs comme la hausse des cotisations retraite ou des taxes sur le carburant, le pouvoir d'achat devrait toujours progresser sur le premier semestre 2016 (+0,8 % envisagés). La consommation des ménages, qui a déjà progressé de plus de 1 % entre décembre 2015 et janvier de cette année, devrait donc se confirmer. Des nouvelles susceptibles d'encourager un futur créateur d'entreprise qui hésite à ouvrir son magasin de meubles en franchise !

Derniers articles de la rubrique